Ressources>Articles de presse

Méthodes de paiement : et si vous innoviez en 2023 ?

Carte bancaire, virement SEPA, chèque… Qu’elle évolue dans un univers BtoB ou BtoC, une entreprise doit gérer une multiplicité de méthodes de paiement. La fréquence et le montant moyen des transactions sont aussi radicalement différents d’un secteur à un autre, faisant naître des pratiques uniques dans chaque entreprise. Quelles sont les méthodes de paiement les plus utilisées pour les achats des professionnels ou des particuliers ? Comment rationaliser les processus de pay in et de pay out ? Ci-dessous, un tour d’horizon complet.

Virements et prélèvements : le standard reconnu du paiement BtoB

Les virements et les prélèvements constituent, aujourd’hui, les méthodes de paiement les plus massivement utilisées pour les transactions entre professionnels. À titre de comparaison, le cumul des règlements par carte ou par chèque est 10 fois moins important que celui des virements. Ce succès s’explique par de nombreux bénéfices opérationnels pour l’entreprise.

Le recours au virement ou au prélèvement élimine les frais d’interchange liés au paiement par carte.

  • Une procédure d’authentification forte n’est pas systématiquement nécessaire à la différence d’un achat par carte. La signature d’un mandat de prélèvement ou l’ajout d’un bénéficiaire lors d’un virement vaut autorisation, et limite les formalités à accomplir.
  • En zone SEPA, le virement instantané ou ” Instant Payment ” est, par ailleurs, idéal pour les paiements à échéance immédiate (fret, envoi de marchandises…). Il déclenche immédiatement la livraison de la commande, et réduit donc les délais de traitement. Les virements instantanés se distinguent par leur rapidité, même par rapport à une carte de paiement.

Focus sur les frais d’interchange

Les frais ou commissions d’interchange, fixés par les réseaux de cartes, sont dus par l’ensemble des professionnels acceptant ce type de paiement. Ces frais représentent 1 à 3 % du montant d’une transaction.

BtoC : des alternatives au paiement par carte existent

Dans le domaine des achats particuliers, la carte bancaire exerce une domination nette. Perçue comme un moyen de paiement pratique et très sécurisé, elle a largement intégré les usages de la population – notamment en France – depuis des dizaines d’années. Cette méthode n’est, cependant, pas toujours la plus avantageuse pour une entreprise.

Des moyens de paiement alternatifs s’imposent et permettent à la fois :

  • D’optimiser les coûts transactionnels supportés par l’entreprise.
  • De simplifier et fluidifier l’expérience d’achat des clients finaux. 

Le virement instantané, à titre d’exemple, est adapté aux secteurs dans lesquels la réception des fonds en temps réel est essentielle. Cela inclut, entre autres, les spécialistes des jeux d’argent et des paris en ligne : l’utilisateur doit être en mesure de recharger instantanément son portefeuille pour continuer à jouer.

Le recours à l’Instant Payment, par ailleurs, peut être utilement couplé avec l’initiation de paiement. Il s’agit tout simplement d’envoyer une demande de virement SEPA auprès de la banque du client.

Recevez notre newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouveautés

Articles similaires

Actus

Un nouveau Core Banking System pour Xpollens

Xpollens est arrivée au terme d’une évolution importante de sa plateforme technologique. Nouvelle étape majeure dans son parcours de scale-up, elle lance son nouveau Core Banking System, qui marque un enrichissement de ses capacités en matière d’embedded finance.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Découvrez comment Xpollens peut développer votre business.