Ressources>Blog

3 cas où le multicompte peut révolutionner votre gestion financière ou celle de vos clients

Que ce soit pour un particulier ou pour une entreprise, l’utilisation de plusieurs comptes bancaires, ou multicompte pour les intimes, offre la possibilité d’une organisation financière optimisée. Il est donc utile aussi bien pour les néo-banques qui veulent offrir des solutions de gestion financière complètes à leurs clients, que pour les entreprises gérant un grand volume de flux ou avec des filiales. Et avec l’agilité du Banking-as-a-Service, c’est une autre dimension du multicompte qu’Xpollens vous propose d’explorer.

Le multicompte pour une meilleure organisation des activités financières

Le multicompte est la possibilité pour une personne physique, c’est-à-dire un individu, ou une personne morale, c’est-à-dire une entreprise, de détenir et de gérer plusieurs comptes, que ce soit au sein d’une même ou de différentes institutions financières. Tous les comptes sont au même niveau hiérarchique. Cela permet à un individu ou à une entreprise de séparer et d’organiser ses activités financières en fonction de ses différents besoins ou objectifs.
La notion de multicompte peut inclure différents types de comptes, tels que les comptes courants, les comptes d’épargne, les comptes professionnels, les comptes de retraite, etc. Chaque compte peut avoir son propre solde, ses mouvements de fonds et ses conditions spécifiques.

Concrètement, le multicompte en quelques exemples

Le principe du multicompte est finalement assez simple mais l’intérêt de son utilisation n’est pas forcément le même selon qu’on le propose à une entreprise pour ses utilisateurs ou à une entreprise pour ses propres besoins internes.

Répondre aux différents besoins du quotidien de ses utilisateurs

Pour une néo-banque lançant ses services bancaires en ligne, le multicompte peut être une fonctionnalité indispensable si elle souhaite par exemple aider ses clients dans la gestion de leur budget en leur proposant d’ouvrir, à côté de leur compte courant, un compte d’épargne pour financer des évènements particuliers.
Deux comptes seront alors rattachés au même titulaire : son compte courant et son compte épargne.

Pour une néo-banque de niche souhaitant permettre à ses clients d’ouvrir plusieurs comptes dont certains seront accessibles à des tiers de façon sécurisée, le multicompte est encore une fois une fonctionnalité clé, par exemple :

• Dans le cas de parents voulant donner une autonomie financière à leurs enfants en les équipant d’un moyen de paiement tout en pouvant contrôler les dépenses, les plafonds etc.
• Ou dans le cas d’une personne à mobilité réduite nécessitant une aide à domicile pour ses courses.

Pour les personnes n’étant pas titulaire du compte mais étant les porteurs, payer en toute autonomie, en toute sécurité et en contrôlant leurs dépenses est une des facilités rendue possibles par le multicompte.

Simplifier l’organisation interne de son entreprise

Une entreprise gérant une quantité de flux de paiement importante a également tout intérêt à mettre en place le multicompte afin de simplifier son suivi. Permettre à une entreprise d’ouvrir plusieurs comptes pour les dépenses de chacun de ses départements internes et y rattacher son moyen de paiement ou encore créer un compte pour chaque fournisseur : le fait d’avoir des comptes distincts dans un même environnement simplifie la gestion et le pilotage au quotidien.

Il est également intéressant pour une entreprise avec différentes filiales et faisant du cash-pooling d’utiliser le multicompte dans un environnement autre que sa banque afin d’optimiser son cash grâce à la centralisation et l’automatisation de ses flux, associés aux informations temps réel les concernant. En effet, avoir un compte central pour la maison mère et un compte pour chacune des filiales est un atout intéressant puisque les transferts d’un compte à l’autre sont instantanés (transferts de compte à compte, P2P). Cela peut contribuer à réduire les frais financiers, à optimiser les investissements et à assurer une gestion plus efficace des liquidités au sein de l’entreprise.

Le multicompte en mode Banking-as-a-Service, comment ça marche ?

En faisant appel à un acteur du BaaS, la création d’un compte se fait à la volée et de façon instantanée grâce aux appels par APIs. En d’autres termes, une entreprise qui utilise un multicompte avec Xpollens appelle l’API en temps réel et crée, quand elle le souhaite, un nouveau compte pour son client particulier.

Pour les particuliers comme pour les entreprises, une seule procédure de vérification est appliquée quel que soit le nombre de comptes créés ensuite. Appelée KYC (Know Your Customer) dans le cas d’un particulier, elle devient KYB (Know Your Business) dans le cas d’une entreprise et s’accompagne alors également d’une étape de définition, avec les équipes Xpollens, du projet et du nombre de comptes à ouvrir pour répondre à ses objectifs.

Le multicompte en 3 avantages

Un KYC unique

Pour ouvrir un compte, le KYC (Know Your Customer), c’est-à-dire la vérification de l’identité d’une personne physique ou d’une personne morale est nécessaire. Puisque le titulaire est déjà connu par l’institution, celui-ci n’a pas besoin de refaire la procédure d’onboarding pour l’ouverture de ses comptes additionnels. Un seul KYC suffit pour tous les comptes.

Plusieurs comptes avec chacun leurs règles

Le titulaire peut associer des limites propres à chacun de ses comptes : plafonds, moyens de paiement, autorisation des paiements en ligne ou en magasin, géolocalisation, etc.
Le gel ou la clôture d’un compte n’impacte pas les autres comptes.

Une vision complète de tous les comptes

Chaque compte additionnel possède son propre relevé.

Petit glossaire du multicompte

Tenue de compte : La tenue de compte fait référence à l’ensemble des opérations liées à la gestion d’un compte, que ce soit pour un particulier ou pour une entreprise. Pour chaque opération, la banque va indiquer la nature de l’opération (virement, prélèvement, chèque …), son montant, la date, la mise à jour des soldes… afin de garantir la transparence et la sécurité des transactions.

Titulaire : Le titulaire est la personne au nom de qui est ouvert le compte et qui détient tous les pouvoirs de gestion sur ce compte. C’est donc le propriétaire du compte. Il s’agit souvent de la personne qui a ouvert le compte.

Porteur : Le porteur désigne la personne qui détient physiquement la carte ou le moyen de paiement associé (wearable…). Le porteur n’est pas nécessairement le titulaire du compte.

KYC : Le KYC (Know Your Customer) est la procédure mise en œuvre notamment par les établissements bancaires et financiers pour vérifier l’identité de leurs clients (personne physique/morale) conformément à la réglementation LCB-FT (Lutte Contre le Blanchiment d’argent et le Financement du Terrorisme).

Pour en apprendre davantage, vous pouvez consulter la page dédiée à l’ouverture et à la tenue de compte :

Recevez notre newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouveautés

Articles similaires

Vous souhaitez en savoir plus ?

Découvrez comment Xpollens peut développer votre business.