Ressources>Articles

D’Excel au cloud : le virage digital des Directions financières

Acteur de la transformation, le DAF doit se positionner comme un business partner pour co-piloter la stratégie de son entreprise dans un contexte économique toujours incertain. Tour à tour financier, communiquant, expert des nouvelles technologies… ses défis sont nombreux. Mais, à l’heure du tout numérique, il dispose de plusieurs leviers de réussite. On vous explique pourquoi et comment les directions financières doivent prendre le virage du digital pour optimiser leurs pratiques.

Bienvenue dans l’ère du DAF digital

Avec la montée en puissance des nouvelles technologies et leur intégration croissante dans les outils, les solutions d’automatisation permettent aux directions financières de jouer un rôle de premier plan dans la création de valeur pour leur entreprise. Il est désormais plus facile d’optimiser les processus financiers, d’améliorer l’efficacité opérationnelle et de prendre des décisions basées sur des données en temps réel. La tendance est bien amorcée : la moitié des DAF estiment que la digitalisation de leurs outils permettra une meilleure capacité de prévision et d’anticipation.

Quelles sont les caractéristiques indispensables pour que ces solutions digitales soient adoptées par les Directions Financières ? Voici plusieurs points indispensables à prendre en compte :

• Une plateforme « native-cloud » pour offrir une accessibilité en temps réel.

Une automatisation des processus comptables et financiers afin de réduire les tâches manuelles et les erreurs potentielles.

Une configuration simple en fonction des besoins des différents profils d’utilisateurs.

Une flexibilité pour que les solutions utilisées aient la capacité de s’adapter aux besoins évolutifs de l’entreprise.

Une intégration possible et simplifiée avec d’autres systèmes pour assurer une gestion cohérente des données et des processus.

Une analytique avancée pour identifier les opportunités et les risques et prendre des décisions stratégiques basées sur des données précises.

Les leviers à activer en 2024

Près de 67% des entreprises ont déclaré qu’elles n’avaient toujours pas accès à des capacités de paiement instantané qui sont pourtant essentiels dans la gestion des flux de trésorerie. De plus parmi les entreprises qui proposent l’ouverture de comptes à leurs clients, 51% des responsables des paiements déplorent que les processus d’onboarding et d’identification des clients sont essentiellement manuels, basés sur le papier et inefficaces. (1)

Afin d’améliorer les pratiques actuelles, les entreprises doivent alors simplifier et intégrer des services de paiement à l’état de l’art. Et pour moderniser leur façon de travailler, l’alternative est de s’équiper d’outils qui viennent s’interconnecter à leurs plateformes existantes et de privilégier des services « tout-en-un ». Parmi eux, les plateformes de Banking-as-a-Service qui offrent les avantages de centraliser les paiements dans les outils existants, de réduire les coûts de gestion et de supprimer les tâches à faible valeur ajoutée.

La digitalisation et l’automatisation des activités et processus représentent des enjeux majeurs qui permettront aux équipes financières de gagner du temps et de se concentrer sur des missions à plus forte valeur ajoutée, favorisant ainsi le pilotage de la croissance de l’entreprise.

(1) Livre blanc Optimiser la fonction Finance en 2024 – Xpollens, Capgemini

Recevez notre newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouveautés

Articles similaires

Actus

Un nouveau Core Banking System pour Xpollens

Xpollens est arrivée au terme d’une évolution importante de sa plateforme technologique. Nouvelle étape majeure dans son parcours de scale-up, elle lance son nouveau Core Banking System, qui marque un enrichissement de ses capacités en matière d’embedded finance.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Découvrez comment Xpollens peut développer votre business.